Poésie

Que vous ayez mis le doigt sur un grimoire précieux, que vous soyez vous même un ardent remplisseur de parchemin, installez vous dans l'un des poufs, prenez une tasse de thé, et discutez prose !
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: Poésie

Messagepar Rosslaew » mar. nov. 30, 2010 1:51 pm

Un poème qui a un mécanisme de vérification des droits d'auteur :roll:
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: Poésie

Messagepar Eilraet » mar. nov. 30, 2010 2:32 pm

Sauf que si tu insères des fautes d'orthographe le tatouage est perdue ?
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Yob
Invoque Luthien
Messages : 2310
Inscription : dim. nov. 15, 2009 7:44 pm

Re: Poésie

Messagepar Yob » mar. nov. 30, 2010 11:24 pm

E.I.F.F.E.L - A tout moment la rue...
(2009)



A chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
A tout moment la rue peut aussi dire non

C'est un pincement de lèvres
Et la peur qui perle d'un front
La faune et la flore à cran en haillons
Et l'éclat de nos palpitants
Dans l'ombre du marteau pilon
A tout moment la rue peut aussi dire non

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
A tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve
A tout moment la rue peut aussi dire...

Et si quelques points noirs
En cols blancs poivrent nos cieux
D'ondes occultes en tubes longs et creux
A bien compter le monde
Est dix fois plus nombreux
Que ces trois cent familles qui sur la rue ont pignon
A tout moment elle peut aussi dire non

Comme un oui
Aux arbres chevelus
A tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve il aime
Disposer de lui même

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
A toutes ces nuits qui nous lient
Et même si elles ont trop bu
C'est aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple crèvei
A tout moment la rue peut aussi dire...

A chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
A tout moment elle peut aussi dire non

Dernière édition par Yob le mer. déc. 01, 2010 1:44 pm, édité 3 fois.
L'art est fait pour troubler. La science rassure.
Rozeen
Est captivé(e) par la minute reflective de Sam
Messages : 257
Inscription : mer. juil. 19, 2006 8:56 pm

Re: Poésie

Messagepar Rozeen » mer. déc. 01, 2010 9:27 am

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Rimbaud, dans un de ces jours antimilitariste ( :coeurs: Rimbaud)
"Mais rappelez-vous, Dieu n'emmerde jamais au delà du supportable.
_Oh vous auriez des coussins avec ça brodé dessus ?"
Jalina
Zinzinule
Messages : 2743
Inscription : dim. janv. 07, 2007 1:54 am

Re: Poésie

Messagepar Jalina » mer. déc. 01, 2010 10:50 am

T'écoute du Eiffel Yob? :shock: :)

Et heu juste en passant, parce que je me suis fait la remarque plusieurs fois, je trouve que c'est pas très cool de ne pas citer les auteurs des textes (pour ceux qui l'ont pas fait) déjà parce que j'aime bien savoir qui a écrit quoi, et par respect pour l'auteur.
Yob
Invoque Luthien
Messages : 2310
Inscription : dim. nov. 15, 2009 7:44 pm

Re: Poésie

Messagepar Yob » mer. déc. 01, 2010 1:13 pm

Ooops :oops: bon, édit immédiat, sorry

Vi vi vi, je suis fan depuis la sortie de leur premier cinquième ><' (après vérification) album y'a plus d'un an (je l'ai écouté en boucle lors de mon week end en Irlande :coeurs: ), la toute première fois j'en suis resté sur le cul, j'ai cru que "Eiffel" était le nouveau nom de Noir Dez... Après une meilleur écoute, ba nan en fait, bien que Cantat y participe (et que se sont des supers potes).
Mais ils ont un putain d'avenir dans la résurection du vrai rock français, maintenant que Noir Désir est définitivement mort ( :cry: ), j'en attend beaucoup d'eux :)
L'art est fait pour troubler. La science rassure.
Jalina
Zinzinule
Messages : 2743
Inscription : dim. janv. 07, 2007 1:54 am

Re: Poésie

Messagepar Jalina » mer. déc. 01, 2010 2:41 pm

Trop cool :D , c'est un groupe que j'affectionne énormément (on a même fait le voyage jusqu'à Paris pour les voir à l'Olympia le soir de mon anniversaire, il y a quelques années (pour ceux qui vont voir SOAD, nous on a dormi avec des clodo dans une galerie marchande, en Novembre une nuit pluvieuse, ça caille!) )
Je les ai découvert avec des chansons telles que Dragqueen ou Tu vois loin, puis avec le 1/4 d'heure des ahuris, puis Tandoori et maintenant cet album. Plus ils avancent, plus on peut voir leur style s'affiner, sans s'essouffler. C'est vraiment excellent (pour ceux qui aime)
Tandoori vaut vraiment le coup aussi d'ailleurs. Si tu ne l'as jamais écouté, je te conseille aussi cet album.

Bon je m'écarte un peu de la poésie, mais bon... Eiffel quoi! :heart:
Yob
Invoque Luthien
Messages : 2310
Inscription : dim. nov. 15, 2009 7:44 pm

Re: Poésie

Messagepar Yob » mer. déc. 01, 2010 2:56 pm

Mais du coup, comme je viens de découvrir qu'ils en sont pas à leurs premier album (ce qui m'étonne de moi, de pas m'être renseigné sur un groupe... Surtout au bout d'un an et quelques ><'), je m'y met de ce pas !
Trokool quoi :coeurs:
(En plus ils passent à Cholet samedi là pour un festoche :heart: :heart: :heart: )
L'art est fait pour troubler. La science rassure.
Lion
Rugit tranquillement
Messages : 1690
Inscription : mar. déc. 25, 2007 10:40 pm

Re: Poésie

Messagepar Lion » sam. déc. 04, 2010 10:52 am

Un poème qui a accompagné mon adolescence (les ados sont de vraies groupies de Baudelaire) et dont j'apprécie encore l'envergure (hum) aujourd'hui. Il me fait un peu penser à Querdal, qui aime chercher tant de sens dans tout, que souvent des petites choses de la vie lui sont obscures.

L'albatros

Charles Baudelaire (1821-1867)


Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

Cœur, Courage, Vérité!
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: Poésie

Messagepar Eilraet » sam. déc. 04, 2010 12:39 pm

Han ... Baudelaire (with a thick english accent please) :coeurs:

Merci Lion, je l'avais oublié ce poème !
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Poésie

Messagepar Querdal » sam. déc. 04, 2010 6:46 pm

Je me souviens bien de la salle dans laquelle j'étais assis la première fois que je l'ai lu.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Lion
Rugit tranquillement
Messages : 1690
Inscription : mar. déc. 25, 2007 10:40 pm

Re: Poésie

Messagepar Lion » lun. déc. 20, 2010 10:11 pm

Les p'tits voleurs

Renaud




Enchristé depuis six mois, je t'écris
Mon poteau
De derrière les murs, de derrière la vie
Dis, est-ce qu'il fait beau ?
Est-ce que dehors y a des oiseaux
Ceux qu' je vois ici sont tatoués sur ma peau

J'avais déjà purgé ma peine
Avant même d'être ici toute ma vie
Y z'ont pas compris ça les teignes
Qui m'ont puni
Que la vie fut une chienne
Avec moi comme avec ceux
Qui ont dans les yeux
Trop d'amour ou trop de haine
Ou trop des deux

Enchristé parc' qu'un beau jour, sans remord
J'ai taxé
Un putain d' vélo même pas en or
Et puis, deux trois conneries
Des trucs de pauvres, des trucs pas beaux
Un auto-radio, une montre ou un stylo

J'avais déjà purgé ma peine
Avant même d'être ici toute ma vie
On m'a jamais dis: "Je t'aime"
Et ben tant pis
Si la vie fut une chienne
Avec moi comme avec ceux
Qui ont dans les yeux
La braise, la cendre, le feu

Tu ris
Tu pleures
Tu vis,
Pis tu meurs
Trois p'tits tours et puis s'en vont
Les p'tits voleurs

Barreaux
Garot
Une corde
A bientôt
En Enfer
Au Paradis ou au bistrot

Salue
Manu
Pierrot
Et Angelo
Dis leurs bien que l'amitié
Ça tient chaud

Tu ris
Tu pleures
Tu vis
Pis tu meurs
Trois p'tits tours et puis s'en vont
Les p'tits malheurs

Tu ris
Tu pleures
Tu vis
Pis tu meurs

Cœur, Courage, Vérité!
Yohko
Invoque une méthode de classe
Messages : 2327
Inscription : ven. mars 28, 2008 3:36 pm

Re: Poésie

Messagepar Yohko » mar. déc. 21, 2010 12:36 pm

LE TIGRE
Pablo Neruda

je suis le tigre.
je te guette parmi les feuilles
aussi grandes que des lingots
de minerai mouillé.

le fleuve blanc grandit
sous la brume. te voici.

tu plonges nue.
j'attends.

alors d'un bond,
feu, sang et dents,
ma griffe abat
ta poitrine, tes hanches.

je bois ton sang, je brise
tes membres, un à un.

et je reste dans la forêt
à veiller durant des années
tes os, ta cendre,
immobile, à l'écart
de la haine et de la colère,
désarmé par ta mort,
traversé par les lianes,
immobile sous la pluie,
sentinelle implacable
de mon amour, cet assassin.



VO : Soy el tigre.
Te acecho entre las hojas
anchas como lingotes
de mineral mojado.

El río blanco crece
bajo la niebla. Llegas.

Desnuda te sumerges.
Espero.

Entonces en un salto
de fuego, sangre, dientes,
de un zarpazo derribo
tu pecho, tus caderas.

Bebo tu sangre, rompo
tus miembros uno a uno.

Y me quedo velando
por años en la selva
tus huesos, tu ceniza,
inmóvil, lejos
del odio y de la cólera,
desarmado en tu muerte,
cruzado por las lianas,
inmóvil en la lluvia,
centinela implacable
de mi amor asesino.

Dernière édition par Yohko le mer. déc. 22, 2010 11:54 am, édité 1 fois.
"We are the Dark Knights for justice. Because as children we were nursed on the milk of justice, and as we grew up we acquired a taste for justice. Now as we get older we once again desire the taste of justice... but we cannot find the milk! So we go to Starbucks! And we get a coffee! But it's not the same thing! IT SUCKS! WHY DID I ORDER THIS!? IT'S TERRIBLE! And now you all understand what our mission is. And. What. We. Must. Do."
— Lelouch/One, Code MENT
Lion
Rugit tranquillement
Messages : 1690
Inscription : mar. déc. 25, 2007 10:40 pm

Re: Poésie

Messagepar Lion » mar. déc. 21, 2010 1:10 pm

C'est impressionnant!

Je pense cependant qu'il y a une petite erreur de copier coller sur la fin, non? Sans-doute à cause de "Immobile".
Cœur, Courage, Vérité!
Yohko
Invoque une méthode de classe
Messages : 2327
Inscription : ven. mars 28, 2008 3:36 pm

Re: Poésie

Messagepar Yohko » mer. déc. 22, 2010 9:32 am

?
"We are the Dark Knights for justice. Because as children we were nursed on the milk of justice, and as we grew up we acquired a taste for justice. Now as we get older we once again desire the taste of justice... but we cannot find the milk! So we go to Starbucks! And we get a coffee! But it's not the same thing! IT SUCKS! WHY DID I ORDER THIS!? IT'S TERRIBLE! And now you all understand what our mission is. And. What. We. Must. Do."
— Lelouch/One, Code MENT

Revenir vers « Les conteurs d'histoires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité