Besoin de lecteurs

Que vous ayez mis le doigt sur un grimoire précieux, que vous soyez vous même un ardent remplisseur de parchemin, installez vous dans l'un des poufs, prenez une tasse de thé, et discutez prose !
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Besoin de lecteurs

Messagepar Rosslaew » jeu. août 20, 2009 11:58 am

Ca tombe bien je crois qu'on est dans le bon forum ;-)
Voilà, je vous expose la chose. Le contexte, c'est que tous les ans, il y a les InterENS culturelles, où les normaliens font de la musique, du théatre, ... Et il se trouve que cette année j'ai un projet, et j'espère bien pouvoir le mettre en oeuvre.
Le projet en question, c'est l'adaptation d'une histoire en pièce de théatre. Le truc, c'est que je n'ai jamais écrit de théatre avant, alors forcément, j'ai besoin de critique pour avoir quelque chose de sympa à mettre en scène avant de proposer le projet aux théatreux de l'école. (sachant que de toute façon ce n'est pas un concours : il s'agit juste de faire quelque chose de bien :-))
Ainsi, connaissant votre goût littéraire, je viens quérir vos critiques. je ne vous donne pas encore les liens vers l'histoire originale pour avoir un regard frais dessus ;-)

Voilà la première version de la pièce (complète, 4 actes) : http://perso.eleves.bretagne.ens-cachan.fr/~criol460/la_princesse_demon.pdf

Je vous remercie d'avance !
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Alecto
Freya la victorieuse
Messages : 5858
Inscription : dim. janv. 07, 2007 11:13 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Alecto » sam. août 22, 2009 9:51 pm

Pendant les quelques jours à venir, je n'aurai pas le temps mais la semaine prochaine devrait être plus calme. Verdict donc next week :)
Jalina
Zinzinule
Messages : 2743
Inscription : dim. janv. 07, 2007 1:54 am

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Jalina » dim. août 23, 2009 10:02 am

Il est sur mon bureau (de l'ordi hein) et je le lis dès que je trouve le temps (donc surement après que j'ai trouvé un moment pour répondre à un mail de Qwerdalichounounet pour le RP)
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Querdal » dim. août 23, 2009 11:35 pm

C'est ultra-bourrin, unilatéral, classique, caricatural et irréaliste, mais en contrepartie les situations présentées sont extrêmement claires, presque brutales. Mais je dois dire que ça me plaît assez (je veux dire, pour les aspects que je viens d'énoncer). Bon à partir de là, personnellement j'en profiterais pour augmenter la vitesse de l'action et l'enchaînement des événements et rebondissements (c'est ce que j'essaye de faire dans mon texte La Magicienne, en ce moment sur fenX). En l'état, je trouve ça ultra-bourrin (...) irréaliste et lent. C'est un trait que j'ai souvent l'impression de retrouver dans le théâtre antérieur au XXe siècle, de manière certes moins marquée.

D'autre part, je suis pas convaincu par ta séparation des actes. Visiblement il se passe au moins une semaine entre la Scène II - I et la II - II, mais on ne s'en rend compte qu'une fois arrivés au milieu de la tirade. Ça donne l'impression d'être un peu déboussolé. Le meilleur moyen d'introduire une grosse ellipse temporelle au théâtre, c'est encore de changer d'acte, et de parler rapidement du temps qui s'est écoulé. En l'état, j'ai l'impression d'avoir à faire à un montage décalé.

Autre chose, à part si on lit carefully la liste des personnages, on ne sait pas avant la scène II-II que Meiko et Gakupo étaient amants. Et même à ce moment en fait, je ne savais plus qui était l'amant de Meiko donc j'ai du revenir éplucher la liste des persos. Peut-être devrais-tu ajouter un petit bidule indiquant au spectateur l'état de leur relation dans la scène d'ouverture. Dans le même genre, tu ne dis jamais dans les répliques des personnages le nom de leur interlocuteur. Pour qui voit la scène en vrai dans un théâtre, ça peut devenir compliqué à partir du moment où on parle d'un personnage qui n'est pas présent sur scène. Si j'étais toi, je ferais carrément répéter souvent les noms des personnages par les uns et les autres, afin que le spectateur ne les mélange pas à partir du troisième acte.

Tu t'occuperas toi-même de la mise en scène ? Tu comptes mettre de la musique sur les scènes ? Ça pourrait donner une grande classe à certains moments, quoique la gestion de la sono risque de poser problème pour qu'on entende toujours bien le texte des comédiens.

Au début de la scène II-II, il y a un point qui devrait être une virgule, ou alors il manque une majuscule. Je trouve la tristesse de Meiko, qui vient tout de même de perdre ses deux parents et son mec, bien plate. Elle passe rapidement sur le sujet, fait une petite note d'humour sur le travail de la guillotine et poursuit sur la diatribe politique. Bon. Je sais pas hein, c'est peut-être voulu et cohérent avec la suite ^^ Je poursuis.
Meiko est une lettrée ? Je la voyais plutôt comme une femme du peuple, c'est curieux qu'elle ait lu Machiavel (après bon elle a peut-être entendu un lettré en parler)
Page 14, Miku dit qu'elle a perdu des "mais" qui lui étaient chers :P

Je pense que tu interprètes de travers l'expression si uis pacem, para bellum : je te renvoie là-dessus.
Je pense que si tu donnais au moins des noms aux royaumes et provinces, certaines phrases seraient moins floues. Je pense particulièrement à la scène II-III que je suis en train de lire (et où encore une fois, on pige laborieusement, après une page de la même scène, qu'on a à faire au seigneur local et pas à un paysan)
Ajouté plus tard : j'avais oublié que tu avais donné un nom au Royaume d'Or.

Je trouve le sacrifice de Hotsune assez remarquable, car il prend un gros risque en envoyant sa propre fille sous les feux de la princesse. Il lui demande son avis mais tout de même, il aurait pu envoyer n'importe quelle pute de la contrée. Ça démontre un grand sens du devoir et de la responsablité politique chez lui et dans sa famille. D'un point de vue rigoureusement personnel, j'aurais bien vu un bout de réplique à propos de ça, pour mettre en avant le côté valeureux du personnage (avec humilité évidemment, si c'est lui qui en parle)
D'autre part, c'est peut-être un mauvais calcul de la part du père d'envoyer sa fille déguisée en roturière, sachant qu'une fille de seigneur pourrait faire valoir son rang pour le séduire.

À la fin du deuxième acte, "je me souviens y avoir aperçu de charmants minois là bas" ==> Soit y, soit là-bas est superflu.

III-I : "je ne peux pas le laisser passer sans que je le voie" ==> soit "il ne peut pas passer (...)", soit "(...) sans le voir"

III-II, première réplique : répétition de animé dans la première réplique
Je trouve ça bizarre qu'un noble accepte de se faire tutoyer... M'enfin.
Fin de III-II : "resaisis-toi et suis-moi", 4 s à ressaisis, rien de moins !

III-V : ça aurait été l'occasion de faire dire à Miku ce qu'elle pense de Kaito en tant qu'homme et en tant qu'amoureux, voire en tant qu'amant (à mots couverts). La première fois qu'elle en a parlé c'était mal parti, ça serait assez intéressant de savoir où elle en est, surtout vue sa situation.

Entre III-VI et III-VII : j'aurais bien vu un changement d'acte ici :) (histoire de donner au bon temps de Ren et Miku le poids d'une bonne ellipse temporelle ; dans le texte actuel, Ren a l'air d'un garçon très pressé ^^)

Elle est vraiment bête ton histoire. Enfin, surtout ton personnage de princesse, qui envoie des peuples se massacrer pour venger son amour perdu, alors qu'il suffirait de payer un assassin. Enfin ils sont tous un peu comme ça j'ai l'impression, et j'imagine que c'est bien ce que tu as voulu faire ^^

XD III-VIII : "Il ne reste plus qu'à fortifier la ville" Oui en une nuit ça devrait être faisable. "À toutes les unités, nous réquisitionnons toutes les pelles et seaux de plage de la ville, terminé."

Tu vois ya un moment où je voyais à peu près se dessiner une fin heureuse, avec des Miku et Kaito tombant finalement amoureux, régnant main dans la main sur deux royaumes indépendants, Rin ayant été vaincue... Pis Ren et Miku font des cochonneries, tout fout le camp, et en deux temps trois mouvements ça tourne à la tragédie franchement baddante. Je trouve ça assez cool (et le personnage de Ren est assez intéressant ; bien interprêté, il pourrait donner à la pièce un intérêt tout à fait intérestique)

IV-III : "Mais nous avons fini par réussir à entre dans la ville" Il manque un R, mais dans tous les cas cette formulation est un peu lourde. Que dis-tu de cette alternative ? Mais nous avons finalement réussi à entrer.
"Tu dois fuir Rin !" On dirait qu'il s'agit d'une ville (dit comme ça)
À la fin de la scène, Ren sert Rin dans ses bras au lieu de la serrer.

Je ne sais plus à quel moment, quelqu'un dit que Rin a quatorze ans. C'était une façon de parler ironiquement, ou c'est un fait ? (à la rigueur ça serait pas impossible, un royaume gouverné par une adolescente, d'autant que son comportement semble confirmer cette théorie) Parce que dans mon souvenir ce passage était un peu ambigu, et tu en reparles pas par la suite donc ça laisse planer un doute. Après tout, peut-être que ce doute que tu laisses est volontaire et ça serait pas une mauvaise idée. Ouais bon en fait c'est cool, j'ai rien dit :D

"Te voilà enfin Rin !" Cette réplique aurait été encore plus drôle si elle s'était adressée à Ren.
La pseudo-surprise sur l'identité de l'épéiste mercenaire, et la disparition discrète du personnage de Meiko au début de la pièce... C'est vraiment cool :) J'aime bien.

Pour que la vengeance de Meiko soit plus parfaite, je pense qu'elle devrait s'assurer de ce que Rin apprenne que Meiko avait découvert la supercherie. La perte de son frère doit causer à Rin en exil une douleur atroce, mais penser que la responsable de sa mort connaît son secret, voit au fond de son cœur qu'elle a laissé mourir son frère pour sauver sa propre vie, ça doit lui défoncer les neurones. Rin crèverait de honte et de colère contre Meiko et contre elle-même.

>__< Désolé mais je trouve la dernière réplique de Ren ultra-bête.

Scène finale : "je ne me serais sûrement pas comporter de la sorte."
Par rapport à ce que Rin dit, il serait logique d'ajouter que Meiko a beaucoup souffert et vécu nombre d'épreuves avant d'accéder au trône, contrairement à elle-même qui a grandi dans le luxe.
"tous ceux que j(ai fait souffrir"
Bam, comme ça, à cinq lignes de la fin tu introduis la notion de résurrection ? Vachement brutal, envoyé comme ça.

Bon alors soit je comprends pas, soit j'adhère pas au titre : en quoi est-elle démoniaque ? Personnellement je la vois plus con que démon. Elle n'a pas vraiment de vice ni de noirceur profonde, elle est juste une (grande ?) enfant à qui on n'a pas posé de limites.

C'est quoi ton trip sur l'asservissement d'un jumeau sur l'autre ? Qu'est-ce qu'on doit y comprendre ? D'autant que j'ai pas vraiment l'impression que Rin méprisait Ren, c'est plutôt lui qui s'abaissait volontairement devant elle (une seconde après avoir joué avec elle en étant son égal... Vraiment bizarre)

À de nombreux moments, il y a des ellipses de plusieurs jours, semaines ou années au milieu d'un acte, alors que pour autant que je me souvienne les changements d'actes se produisent entre des scènes qui s'enchaînent presque directement l'une sur l'autre. Pour moi un changement d'acte ça peut servir à trois choses : changer les chandelles qui éclairent la scène (hors-service), marquer une ellipse temporelle (c'est le bordel de ce côté) ou marquer une transition entre deux grands mouvements du récit, même si ces mouvements sot chronologiquement consécutifs (j'ai pas remarqué ce genre de choses). Puis-je te demander pourquoi tu as découpé ta pièce en actes ?

Enfin, bien que certaines choses dont je t'ai parlé me plaisent beaucoup dans ton récit, je trouve la morale finale excessivement classique, digne d'un conte pour enfants : un monarque gouvernant trop jeune, sans avoir vécu ni souffert ni aimé, qui n'a que des caprices d'enfant, gouvernera son pays n'importe comment et se fera haïr de son peuple même s'il n'a pas de vraie méchanceté en lui. Perso avec un support comme ça (une pièce de théâtre et un choix de style tel que je l'ai décrit au début), j'en aurais profité pour aller beaucoup plus loin, voire me passer de morale et raconter simplement une histoire sur les chapeaux de roues, qui s'arrête sur une chute dans le vide. Là j'arrive à la fin avec un petit arrière-goût de déception.

Bon, j'espère que tout ça te sera utile :) Si tu as besoin de partager ta douleur de victime de mes commentaires littéraires, check Arkan qui saura prêter l'oreille à ton chagrin bien légitime.
Bisous bisous.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Rosslaew » mar. août 25, 2009 4:44 pm

Juste pour dire que j'ai répondu à Querdypatéchoupoulet par marmot'poulet (encore ce gallinacé !) pour pas altérer votre jugement par ma défense (vaine) à certains de ses arguments ;-)
Encore merci ^^
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Eilraet » sam. août 29, 2009 1:21 pm

Han, c'est dur de répondre après Querdy j'ai genre l'impression qu'il a tout dit :x. (J'aurais p'têt du répondre avant de relire son post). Donc au final je vais me contenter de confirmer :

Je suis d'accord sur le fait que l'identité des différents personnages n'est pas claire du tout. T'es pas obligé de faire du Shakespeare ou les persos répètent leur propre nom 5 fois dans leur monologue avant de refaire une description de tous les persos présents, complète with (oui j'me suis rendu compte qu'au "with" que c'était une formulation anglaise) le nom, les ancêtres et le rôle du perso. D'ailleurs en parlant de rôle, la plupart du temps les persos parlent des différents rois / princes / princesses en les désignant par leur fonction, et tout d'un coup dans la dite scène on se trouve avec juste leur prénom, à mon avis au début de chaque scène dans la liste des persos tu peux donner le nom + la fonction (mais Querdy avait déjà dit ça aussi :x).

Je suis aussi d'accord (ça va pas, va falloir que je trouve un truc qui va pas dans ce qu'il a dit) sur le fait qu'on ne voit pas trop passer la mort de l'amant de Meiko (j'ai oublié son nom et j'ai la flemme de chercher :D), j'espère qu'il n'y a pas qu'à moi qu'il arrive de sauter une ligne sans me douter de rien ou de rater une réplique parce que je me gratte le nez. Et vu que Meiko ne parle de la mort de son amant que dans une réplique (et en crypté en plus) doit y avoir moyen de continuer à lire / regarder pendant un moment en se demandant ce qu'il branle. En fait il y a tellement de truc qui se passe en coulisse qu'il doit y avoir moyen d'animer un peu les trous entre les scènes actes, avec des actions qu'on ne voit pas mais dont on entend les échos, comme le cri de Meiko qui découvre le cadavre de son père / son amant, pour les effets pyrotechniques en coulisses demande à Arky, il a eu une formation spéciale en casseroles et autres. Ou alors tu peux aussi rajouter un monologue dans lequel elle se plaint de tout ce qui lui arrive, là tu dois pouvoir trouver l'inspiration euh ... ben à peu près partout :D

Je suis toujours d'accord (borduel :x) sur la relation bizarre entre Rin et Ren, si il avait été le grand frère j'aurais compris, le petit frère moins mais ça serait passé quand même. Mais là il est quand même son égal donc le fait qu'il la protège ainsi, et qu'elle se dise juste "waw j'ai trop de la chance !" c'est pas très naturel. En plus le coup des jumeaux pour l'intrigue ça marche pas tellement mieux que si ils étaient simples frère et soeur, parce que mon p'tit doigt me dit qu'ils sont de toute façon faux jumeaux. Alors si tu veux qu'ils se ressemblent il y a moyen de jouer sur un autre tableau, genre en leur inventant une lignée royale qui leur donne un aspect particulier, parce que visiblement Rin n'est pas au pouvoir parce qu'elle a été élue.

Autre chose qui manque c'est l'âge des différents persos, certes l'âge des acteurs ne peut pas être changé à volonté, mais je me suis demandé un moment si Kaito était lui aussi un mioche (parce que je suis parti du principe que Rin était effectivement fourteen (et j'ai au passage beaucoup aimé sa présentation, en tant que gamine insouciante alors qu'on ne sait pas encore qu'elle est la princesse (je sais pas si tu t'en es rendu compte mais j'ai trouvé que c'était du plus bel effet))) ou si il (Kaito) était plus vieux que Rin. Ça n'est qu'arrivé vers la fin, quand Miku a eu une relation avec lui et Ren que je me suis dis que Rin, Ren, Kaito et Miku devaient tous avoir à peu près le même âge. C'est dommage parce que je trouvais que l'idée d'un Kaito plus vieux renforçait bien le côté calvaire de devoir épouser une gamine capricieuse. Donc pour moi c'est une raison de plus de faire de Ren le grand frère de Rin plutôt que son jumeau.

Un truc que j'ai pas compris sinon, c'est la couleur des vêtements, soit j'ai zappé un truc super important, soit ça n'a absolument aucune influence sur l'histoire. Donc si je ne me trompe pas et que la couleur des vêtements n'a pas de sens qui en vaille la peine, laisse le choix au réalisateur, si c'est toi tu auras toute l'occasion de choisir les couleurs qui vont bien. Parce que là du coup je me suis un peu concentré dessus pour rien :x

J'ai trouvé que ça manquait un peu de moment poignant sinon, bon certes y a les morts de Miku et Ren, mais dans le cas de Miku c'est tellement expédié qu'on se demande un peu si c'est pas juste un plot bunny (et qu'elle revient après parce qu'en fait elle était pas vraiment morte), et dans le cas de Ren vu que c'est un peu un salaud et que sa mort mène un peu au "Happy" dans le "End" ben on sait pas trop sur quel pied danser. Donc déjà il faut trouver un moyen de rendre la mort de Miku plus poignante, là elle se fait un peu jeter dans le fossé en un clin d'oeil c'est pas cool. Comme je l'ai dit tu peux aussi insister sur la mort de l'amant de Meiko. Mais il te manque the putaing de quiproquo. Si tu veux savoir comment le foirer va lire du Terry Goodkin, vu qu'il ne base son scénar' que sur les quiproquos et autres scènes ratées (pas dans le sens mal faite mais dans le sens qu'on passe très près sans les atteindre) tu auras tout le loisir de saisir le concept et d'en avoir over marre :D. Si tu veux savoir comment le réussir, doit y avoir moyen d'aller chercher ça dans n'importe quelle tragédie, genre Roméo et Juliette, Pyramus et Thisbe (hein ? c'est pareil ? ah oui tiens *_*) ou Bambi (ou pas) et tu te rendras comptes qu'à un moment on frôle l'Happy Ending de si près que ça donne envie de vomir. Genre cette pourriture de Juliette/Thisbe avait tout prévu, qu'est ce qu'il va se tuer ce connard de Roméo/Pyramus hein ? C'est le genre de scène ou deux persos se cherchent en étant dos à dos et se barrent sans se trouver, ou alors le type qui a toute les réponses comprend mal la question à cause d'un double sens à la con et tout le monde crève. C'est le genre de scène où t'as envie de te lever de ton siège et d'aller foutre un coup de pied au cul des persos et un coup de batte dans la tronche de Goodkin. C'est le genre de scène qui te fait sortir les yeux de la tête quand tu y repenses après et que tu te rends compte d'à quel point tout aurait bien pu se passer. C'est le genre de scène qui fait dire à ton prof de français que c'est ça une tragédie, une scène ou no matter how hard they try to make all be well, fate drags them kicking and screaming to where they belong (*hum*, c'était le prof de français enrhumé). Parce qu'en même temps c'est quand même con d'arriver à la fin d'une tragédie en ce disant qu'en même temps c'était difficile de faire mieux, et qu'il y avait pas grand chose à faire pour tout arranger. Si le spectateur part résigné c'est que tu as pas frappé là où ça fait mal, dans le gobelin le porte monnaie le scénar.

Edit (oui j'ai pas encore posté que j'édite déjà mais je me suis arrêté au beau milieu d'un mot dans le prochain paragraphe pour ajouter ça) : j'ai pas trop pigé pourquoi Meiko était acclamée en héroine, c'est elle la mercenaire over entrainée qui poutre sa mémé ? Si c'est le cas va falloir être plus clerc. Si c'est pas le cas faut nous expliquer ce qu'elle devient la mercenaire.

Pour finir t'as du t'en rendre compte en lisant toute ces lignes (*cough cough*), mais en fait j'ai vraiment surkiffé ton texte, j'ai trouvé l'intrigue vachement sympa (et je t'épargne tout les "malgré"s parce que j'ai déjà fait tous ceux auxquels je pouvais pensé) et j'ai bien aimé l'approche pas trop manichéenne des différents persos, (genre j'ai eu l'impression que Kaito était un gros con malgré le fait qu'il soit du côté des "gentils" (et j'ai eu l'impression que ses ministres étaient eux des sous merdes :D)). Et j'ai trouvé que ça se lisait très bien, j'ai généralement un peu de mal avec les pièces de théatre écrites, mais là j'ai trouvé que les différents effets étaient bien rendus et c'est limite si j'ai pas l'impression d'avoir vue ta pièce plutôt que de l'avoir lue.

Quand est ce qu'on fait l'adaptation marmottonne ?

NB : flemme de se relire 1 / volonté d'être compréhensible 0
Sources : http://en.wikisource.org/wiki/A_Midsumm ... of_THESEUS.
I wonder if the lion be to speak.
No wonder, my lord: one lion may, when many asses do.
(Ndlr : Ass à la base c'est âne, donc bottom qui devient un ass c'est un jeu de mot de la part de Shakespeare :x (Et je surkiffe aussi leur mise en scène (oui c'est une pièce dans une pièce), alors que tout le monde se fout de leur gueule)
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Rosslaew » sam. août 29, 2009 11:12 pm

J'aime j'aime :-) Après une courte phase de démotivation (moins de 24h) ça me remotive ! (si j'avais pas un déménagement demain et une rentrée ensuite je le ferais même tout de suite, mais là je suis tellement crevé que j'ai failli m'endormir les bras dans la machine à laver en sortant mon ligne, et pour porter des trucs demain vaut mieux que je sois un peu en forme)

Je n'ai pas grand chose à discuter si ce n'est que :
- les personnages ne sont pas de moi, donc je garde quand même la jumellité de Rin et Ren.
- Dans mon idée Kaito est bel et bien plus agé, je vais tenter de le montrer
- Pour les effets et tout, j'ai écrit ça dans une idée d'effe(c)t(if)s réduits. Mais je vais quand même tenter de rendre les choses plus poignantes et vivantes.

J'ai assez d'avis (entre vous et d'autres de mon école) pour réécrire maintenant, je vais m'y atteler, mais si d'autres veulent encore donner leur avis sur cette version (je pense notamment à Jalina et Alecto :-)), n'hésitez pas ^^ Mais normalement vous pourriez avoir la nouvelle version à la fin de la semaine si je suis productif. (grosse condition vu qu'on doit accueillir le 1A)

Encore merci à vous deux ! :fleur:
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Querdal » dim. août 30, 2009 10:49 pm

Eily, tu trouves que Ren est un salaud ? oO Faut que tu m'expliques pourquoi.

Et je pige pas comment t'as pu pas piger que Meiko était la mercenaire dont on parle depuis qu'elle a disparu de la scène. Faudrait connaître un troisième avis pour savoir qui a surcompris ou qui a undercompris.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Eilraet » dim. août 30, 2009 11:41 pm

Oui Ren est un salaud, les meilleurs intentions du monde n'excusent en aucun d'asservir tout un peuple, de le faire crier famine et de tuer sans aucun procès. Le fait qu'il ne discute même pas les ordres de sa soeur n'aide d'ailleurs pas.

Et pour Meiko j'ai p'têt foiré un passage qui le disait clairement, mais dans ce cas va falloir que tu me le donnes, et tu savais que c'était elle avant d'en arriver à la fin, quand elle est acclamée en héros (j'aime pas le mot héroine, il est moche en plus d'avoir un autre sens).
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Querdal » lun. août 31, 2009 3:14 pm

Ben je m'en suis douté de plus en plus, entre le moment où on a parlé d'une mercenaire épéiste, et celui où elle apparaît sur scène. Son apparition n'a fait qu'entériner ce qui me semblait évident.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Rosslaew » lun. août 31, 2009 11:06 pm

J'ai quand même fait un effort pour que les phrases qui en parlent soient androgynes (?) les plus possible, pour qu'à l'oral (le théâtre étant quand même oral à la base) ça soit plus ambigu. En plus j'ai pas voulu la mettre trop en avant pour qu'elle semble n'être qu'une narratrice, est-ce que je devrais la faire apparaître en début d'acte pour que ce rôle lui semble acquis ?
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Querdal » mar. sept. 01, 2009 12:28 am

Ah oui ça c'est une grande idée.
(sincèrement)

Après, faut voir si t'arrives à le faire pour que çq reste cohérent et compréhensible... Mais c'est vrai que cette option me semble parfaite, et l'illusion sera maintenue plus longtemps. Par contre au moment où elle entre en scène à la fin y faudra que tu sois positivement clair sur son identité, pour éviter toute eilraeterie dans l'assistance.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Lion
Rugit tranquillement
Messages : 1690
Inscription : mar. déc. 25, 2007 10:40 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Lion » jeu. oct. 08, 2009 11:46 am

Il a les reins solides, le Ross :shock:
Cœur, Courage, Vérité!
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Querdal » jeu. oct. 08, 2009 3:54 pm

Quelqu'un a des nouvelles, si la représentation a eu lieu, si ça s'est bien passé et tout ?
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Blanche
Est une warrior
Messages : 1938
Inscription : lun. juin 25, 2007 1:25 pm

Re: Besoin de lecteurs

Messagepar Blanche » jeu. oct. 08, 2009 8:03 pm

Je crois que le mieux est d'invoquer Ross pour lui demander.
Il faut allier le pessimisme du zombie à l'optimisme du muffin

Revenir vers « Les conteurs d'histoires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité