La galerie des horreurs de la mère Graphe

Sous-forum destiné à receuillir les conversations qui ne trouvent pas leur place ailleurs, vous pouvez vous y présenter sous l'identité de votre personnage.
Jalina
Zinzinule
Messages : 2743
Inscription : dim. janv. 07, 2007 1:54 am

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Jalina » mar. mars 22, 2011 11:27 pm

régné Elle me fait un peu XD cette faute trouvée justement ce soir en fanfic-ant. L'auteur voulait dire "renié".
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Rosslaew » mer. mars 23, 2011 8:11 am

Sinon moi celle qui m'agace un peu, même si ce n'est pas à proprement parler une faute d'orthographe, c'est "au jour d'aujourd'hui". Parce que déjà que "aujourd'hui" c'est redondant, alors si on rajoute "au jour" devant …

À noter que cette fois encore, ce n'est pas considéré comme une faute, juste comme un emphase, mais qui devrait être utilisée très rarement, or on la voit malheureusement très souvent.
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Eilraet » mer. mars 23, 2011 10:24 am

Ah justement, en lisant le début j'ai faillit répondre que je l'utilisais comme emphase, même si très rarement.

Et aujourd'hui n'est pas complètement redondant, "au jour", indique le type d'objet alors que "hui" en désigne un précis, la classe et l'instance donc :P.
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Rosslaew » mer. mars 23, 2011 10:57 am

C'est redondant, puisque "hui" désigne le jour dans lequel nous sommes, c'est donc un jour, précis, et le sens du mot "hui" est celui qu'on prête maintenant à "aujourd'hui".

Donc "aujourd'hui" set la contraction de "au jour d'hui" qui est l'emphase de 'hui' comme certains disent "au jour d'aujourd'hui". Si ça continue dans un siècle ou deux on dira "aujourd'aujourd'hui" pour "hui" et certains emphaseront en "au jour d'aujourd'aujourd'hui". À un moment il faut arrêter le délire quand même ! :evil:
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Eilraet » mer. mars 23, 2011 11:41 am

Ben oui, je sais bien ce que ça veut dire "hui", comme "hoy" en espagnol quoi.

A mon avis le "au jour d' " a été rajouté pour des raisons de clarté, pour ne pas confondre avec "oui". Parce que la tendance est plus au raccourcissement qu'à l'allongement. Et comme tu dis, il faut arrêter le délire :mrgreen:
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Stalker
Se prend pour un lutin torse nu
Messages : 243
Inscription : jeu. déc. 17, 2009 8:39 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Stalker » mer. mars 23, 2011 2:31 pm

Ouais mais on dit hier et pas aujourd'hier.
J'aime bien hui tout seul :D
Que tout les ordinateurs complices, laissent un brin d'air frais dans nos yeux
Pupilles pillees.
Qu'ils gardent les seins d'une belle fille, a l'abri des regards metallique
Du sexe urbain.
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Querdal » mer. mars 23, 2011 11:27 pm

Rosslaew a écrit :C'est redondant, puisque "hui" désigne le jour dans lequel nous sommes, c'est donc un jour, précis, et le sens du mot "hui" est celui qu'on prête maintenant à "aujourd'hui".

Donc "aujourd'hui" set la contraction de "au jour d'hui" qui est l'emphase de 'hui' comme certains disent "au jour d'aujourd'hui". Si ça continue dans un siècle ou deux on dira "aujourd'aujourd'hui" pour "hui" et certains emphaseront en "au jour d'aujourd'aujourd'hui". À un moment il faut arrêter le délire quand même ! :evil:

C'est comme ça qu'on va se retrouver avec [des acronymes et des acronymes imbriqués] dans le langage de tous les jours XD
Le problème du nous sommes ceux qui réduisons me rappelle un autre dilemme qui m'a souvent accaparé : doit-on écrire "la plupart de ces messieurs regagna ses sièges" ou "la plupart de ces messieurs regagnèrent leurs sièges" ?
Et Blanche se la pète parce que son sujet a déjà atteint deux pages. Qu'est-ce qu'il lui arrivait déjà au type de l'orgueil dans Seven ?

J'ai toujours été scandalisé par la rectification de l'orthographe apposée par une congrégation de trous du cul assermentés, au Moyen-Âge environ, au mot "feignant". Ce participe passé du verbe "feindre" a été identifié par ces regrettables et nauséabonds messieurs comme un authentique descendant de l'expression chimérique "fait néant", qui selon eux et par l'opération d'un curieux usage écrit, aurait été compressée dans un mot bâtard et à d'une légitimité discutable. Alliant le discernement, la bravoure, le sens des réalités et la miséricorde, ces magueilleveures biblicoles ont décidé d'introduire un néologisme respectant la racine ancienne qu'ils avaient su identifier et les impératifs modernes de l'écriture rapide (copie industrielle, productivité, orientation client, tout ça...) : "FAINÉANT" ! Cette aberration lexicale a malheureusement su perdurer jusqu'à nos jours, et est encore parfois utilisée par certains héritiers de nos bienfaiteurs que l'Histoire a oublié, tant et si bien que je suis incapable de vous citer mes sources :) Bernard Werber ou Wikipédia probablement, que du lourd.
Dernière édition par Querdal le mer. mars 23, 2011 11:42 pm, édité 1 fois.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Eilraet
Chapelier de l'apocalypse
Messages : 7925
Inscription : dim. mars 26, 2006 4:07 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Eilraet » mer. mars 23, 2011 11:30 pm

Tiens c'est marrant Querdy, je suis tombé tout à l'heure par hasard sur cet article
perl -E 'say s/(.*r).*\K/, \l$1.\n/r, ${["Take one down and pass it around. ", "Go to the store and buy some more. "]}[/N/], $::b{$_} // $a, "\n" for reverse sort { $a <=> $b } keys %{ { %::b = map { ($a, $b) = ($_, $a) } map { join "", "$_ bottle", "s" x !/^1$/, " of beer on the wall" } "No more", 1..99 } };'
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Querdal » mer. mars 23, 2011 11:43 pm

Oh il est bien ton lien Eily (je veux dire au niveau de la couleur) (attends je lis)
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Rosslaew
Pique du LCS
Messages : 3517
Inscription : mar. avr. 04, 2006 9:21 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Rosslaew » jeu. mars 24, 2011 8:06 am

Il y a selon moi tout de même deux fautes dans les réponses, mais étant mal réveillé je peux aussi me tromper.

Et je ne le répèterai assez, la plupart des réponses, dont celles à tes remarques Querdal, sont à ce lien : http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html
Back from the bed !
So many spices, and such riches aplenty ♪
Querdal
Attend à Courcourgette
Messages : 7934
Inscription : jeu. avr. 06, 2006 1:12 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Querdal » ven. mars 25, 2011 5:22 pm

Bwerf, je préfère ma version XD
Mais merci pour le lien.
Il n'y a qu'un âne qui s'appelle Querdal.
Blanche
Est une warrior
Messages : 1938
Inscription : lun. juin 25, 2007 1:25 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Blanche » lun. avr. 11, 2011 7:13 pm

Une mère à son fils dans un magasin, l'année dernière :
" Oh lala ! Qu'est-ce qu'il fait chaud ici ! Une véritable écuve."

Ce matin même en attendant l'ascenseur, deux nanas de l'administration :
"[...] C'est une véritable chaque de plomb pour moi [...]"

Je me suis demandé si mes oreilles ne me jouaient pas un tour, parce que ce sont des expressions assez basiques quand même, non ?
Dernière édition par Blanche le lun. avr. 11, 2011 8:36 pm, édité 1 fois.
Il faut allier le pessimisme du zombie à l'optimisme du muffin
Jalina
Zinzinule
Messages : 2743
Inscription : dim. janv. 07, 2007 1:54 am

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Jalina » lun. avr. 11, 2011 7:26 pm

Ouais j'en ai rencontré beaucoup des comme ça, mais à l'écrit. Et ce n'était pas mes yeux^^

Les gens répètent avec une phonétique approximative une expression "cool" qu'ils ont entendu, sans réfléchir au fait que l'expression ne vient pas de nulle part, qu'elle a sens réel.

C'est moche, j'avoue. :(
Newm
Frappe le gobelin
Messages : 959
Inscription : jeu. sept. 13, 2007 6:23 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Newm » lun. avr. 11, 2011 7:54 pm

J'ai un pote qui m'écorche les oreilles régulièrement :

"Je sais pas qu'est ce qui va se passer"

"ça dépend de qu'est ce qu'on veut dire"

...

Et c'est souvent.
Il suffit de questions pour la propreté du coeur.
Blanche
Est une warrior
Messages : 1938
Inscription : lun. juin 25, 2007 1:25 pm

Re: La galerie des horreurs de la mère Graphe

Messagepar Blanche » lun. avr. 11, 2011 8:35 pm

Querdy fait pareil XD
Il faut allier le pessimisme du zombie à l'optimisme du muffin

Revenir vers « Autour d'une bière »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité